Tél. et téléc. : 450-446-9058

Thérapeute conjugale et familiale

Psychothérapeute pour adolescents, adultes dont personnes âgées, couple et famille

Counseling ou accompagnement psycho-spirituel

Isabelle Fournier-Courcy, M.A., tcf, pst,
Membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du
Québec
, OTSTCFQ, Permis #FOUI12/05/250TCF
Détentrice d’un permis de Psychothérapeute délivré par l’Ordre des psychologues du
Québec, OPQ
,
Permis #60217-12
Courriel : (utilisez le formulaire)

Services offerts 

  • Psychothérapie individuelle pour : adultes (incluant personnes âgées) et adolescents
  • Thérapie conjugale et familiale
  • Counseling ou accompagnement psycho-spirituel
  • Supervision clinique pour professionnels de la psychothérapie ou de l’accompagnement psycho-spirituel
  • Animation d’ateliers de croissance utilisant le symbolisme, l’imagerie mentale (rêve éveillé dirigé ou libre), enseignement, conférences

Modèles et approches

  • Modèle éclectique ajusté aux besoins des personnes à partir des modèles suivants : Systémique et les théories de la communication – Humaniste – Psychodynamique – Cognitivo-comportemental
    • Approches privilégiées : Approche centrée sur l’écoute de la personne et sur ses valeurs Psychosynthèse – Psychodrame – Rêve éveillé guidé ou libre (imagerie mentale) – Focussing

Problématiques

  • Difficultés relationnelles ou mal-être individuel (couple, famille, école, travail)
  • Dépression
  • Anxiété
  • Épuisement
  • Difficultés au niveau de : l’estime de soi, la confiance, l’affirmation de soi, le stress, la manipulation, …
  • Épreuve liée à l’âge, à la santé ou à la perte d’un être cher
  • Questionnement sur le sens de sa vie, sur la vie de couple et familiale
  • Perte de ses repères
  • Quête spirituelle ou religieuse

Pour une satisfaction plus profonde de sa vie !

Affiliations :

Dans les paragraphes ci-dessous, vous trouverez des informations suivantes :

> Parcours professionnel de Isabelle Fournier-Courcy

> Ce qu’est le counseling psycho-spirituel

 

 

 

 

PARCOURS PROFESSIONNEL

Thérapeute conjugale et familiale / Psychothérapeute

Formation

  • Maîtrise en Counseling pastoral, Université de Sherbrooke
  • Microprogramme de 2e cycle en Counseling pastoral conjugal et familial, Université de Sherbrooke
  • Études complétées à la Maîtrise en théologie, cheminement en Anthropologie spirituelle, Université de Sherbrooke
  • Formation au Psychodrame, IFACEF, Institut de Formation d’Aide Communautaire à l’Enfant et à la Famille

Pratique

  • Exercice de la psychothérapie et de la thérapie conjugale et familiale en cabinet privé depuis plus de dix ans.
  • Enseignement au secondaire pendant 30 ans, en formation de la personne ; participation à des comités d’élaboration de nouveaux programmes au Ministère de l’Éducation ; conseillère didactique pour les futurs enseignants à l’Université de Montréal ; co-auteure des manuels Tisser des liens, édité en 2010, pour le programme d’Éthique et Culture religieuse pour 4e et 5e secondaire, pour la maison d’édition CÉC, Centre Éducatif et Culturel.
  • Chargée de cours à l’Université de Sherbrooke : à la Maîtrise en Anthropologie spirituelle, sur des thèmes comme la colère et la violence, l’intelligence émotionnelle, les rêves, l’affirmation de soi, l’ombre, la culpabilité, en enseignement de la méthodologie de recherche et accompagnement de plusieurs étudiants à la rédaction de leur essai de Maîtrise en Anthropologie spirituelle et en Counseling pastoral, de 2001 à 2008 ; chargée de cours en collaboration à l’automne 2012 pour le cours de 3e cycle. Pratique professionnelle et spiritualité.
  • Chargée de cours au Centre Le Pèlerin à Montréal et en régions depuis 2008 : enseignement aux futurs accompagnateurs psycho-spirituels.

 

Ce qu’est le counseling psycho-spirituel

Le counseling psycho-spirituel, longtemps appelé la psychothérapie pastorale, est une approche éclectique dans lequel la dimension spirituelle ou religieuse de la personne humaine peut être prise en compte, si la personne le désire. Cette approche permet d’adapter l’intervention aux diverses situations vécues par les personnes grâce à la flexibilité des psychothérapeutes ainsi formés à choisir, parmi un vaste répertoire d’écoles et de techniques thérapeutiques, celles qui méritent d’être utilisées dans le processus psychothérapeutique spécifique à chaque client.

Le counseling psycho-spirituel respecte les caractéristiques spécifiques à l’exercice de la psychothérapie, telles qu’elles sont définies dans la Loi 21, à l’article 187.1 :

« La psychothérapie est un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien. »

Ce counseling vise donc à offrir aux personnes aux prises avec des difficultés psychologiques, sociales, spirituelles ou autres une démarche psychothérapeutique qui, dans son analyse du développement humain, tient compte, en plus des données des sciences psychologiques, des résultats des recherches en sciences pastorales, en théologie, en psychologie de la religion, etc. Il intègre de façon explicite dans sa compréhension de la dynamique psychologique des personnes, les données scientifiques permettant d’éclairer la recherche spirituelle ou religieuse qui s’exprime généralement à travers la quête de sens. Ce service s’adresse donc à toute clientèle désireuse de tenir compte des questions relatives à sa quête de sens sous-jacentes à son cheminement psychologique, laquelle quête ouvre sur des réponses de type spirituel ou religieux.

Il est important de noter que la dimension spirituelle ou religieuse n’est abordée que si le client ou la cliente s’ouvre à cette dimension. En ce sens, le volet spirituel ne comporte aucun but de conversion à quelque doctrine ou pratique religieuse ou spirituelle.

D’une façon plus spécifique, la dimension spirituelle ou religieuse, présente en counseling psycho-spirituel, s’articule de la façon suivante :

  • conscientiser la personne à ce qu’elle cherche au plus profond d’elle-même, à ce qui donne du sens et oriente sa vie. Tout son être tend vers la satisfaction de son plus grand besoin : celui d’aimer et d’être aimé. Cette tendance est caractérisée par une Valeur fondamentale qui lui est propre et se manifeste par une quête d’amour absolu. L’organisation psychique inconsciente de la personne exprime généralement, à travers divers comportements plus ou moins fonctionnels ou épanouissants, cette quête d’amour sans limites. D’où l’importance de se conscientiser à la manière propre de chacun de rechercher l’amour absolu : sa Valeur fondamentale.
  • identifier ce qui empêche la personne de réaliser sa Valeur fondamentale. L’identification de la dynamique interne, éveille la personne à la découverte de sa façon de reproduire des comportements non productifs dans sa vie ou non épanouissants.
  • aider la personne à assouplir les conflits intérieurs et à modifier les comportements qui peuvent l’empêcher de vivre en accord avec sa Valeur fondamentale. La démarche psychothérapeutique favorise l’acquisition de comportements plus ajustés à sa manière propre de chercher à aimer et à être aimé.

La dimension de la relation thérapeutique proprement dite s’inspire du Modèle humaniste initié par Carl Rogers, modèle relationnel privilégié en counseling psycho-spirituel. L’essentiel de la relation thérapeutique est caractérisé par la capacité du ou de la psychothérapeute de voir le monde de ses clients tels qu’ils le voient eux-mêmes et de communiquer cette compréhension dans le cadre d’une relation signifiante basée sur l’authenticité, l’accueil inconditionnel et le respect de la subjectivité des clients. Elle utilise principalement les techniques de base en relation d’aide telles le reflet, la reformulation, la confrontation, etc. Cette approche favorise, chez les personnes, une meilleure compréhension d’eux-mêmes, le développement d’une confiance plus accrue en leur potentiel et dans les personnes qui les entourent et une plus grande autonomie dans leur manière d’aborder les difficultés de leur vie.

L’évaluation de l’organisation psychologique utilise, comme point de départ, les concepts utilisés dans les modèles psychodynamiques pour expliquer le conflit intrapsychique : le Ça, le Moi et le Surmoi. Différentes écoles s’inspirant de cette approche sont aussi utilisées en complémentarité, telle la psychologie analytique de Jung, la psychosynthèse de Roberto Assagioli, l’analyse transactionnelle d’Éric Berne, etc. Ces approches permettent d’identifier le conflit intérieur et les « patrons » inconscients que les personnes utilisent. L’effort des thérapeutes consiste à analyser les manifestations de ce conflit afin de le rendre explicite et de favoriser sa résolution à travers la relation thérapeutique.

Le choix des techniques d’intervention se fait à partir des données recueillies à l’intérieur du processus psychothérapeutique et de l’analyse que font les psychothérapeutes de la problématique de leurs clients. Lorsque leur analyse des besoins spécifiques des changements à opérer chez leurs clients est suffisamment élaborée, ceux-ci peuvent faire appel à différentes techniques d’intervention recueillies dans différentes écoles reconnues. Parmi ces techniques nous retrouvons, par exemple : l’imagerie mentale, la gestalt, la désensibilisation progressive, les ondes alpha, le focussing. Cette liste n’est pas exhaustive. L’utilisation d’autres techniques peut aussi être jugée nécessaire selon l’analyse du processus psychothérapeutique de chaque client. En ce sens, l’approche éclectique qui caractérise le counseling psycho-spirituel accorde une grande importance à l’ajustement de l’intervention aux besoins des personnes aidées.

Conclusion

Le counseling psycho-spirituel se fait dans une perspective d’intégration des aspects psychologiques et spirituels, en reconnaissant la quête de sens qui s’inscrit au cœur de la problématique psychologique et relationnelle des personnes. Le professionnel de counseling psycho-spirituel fait appel, dans son approche, aux connaissances psychologiques et théologiques reconnues par la communauté scientifique. La perspective de développement intégral des personnes qui caractérise leur travail implique, par conséquent, la connaissance des enjeux relatifs au processus de développement psycho-spirituel, dans l’acquisition d’une autonomie personnelle et relationnelle chez les personnes rencontrées.
Des références…

Ce qui précède est inspiré du Mémoire présenté à l’Office des professions du Québec en novembre 2011, dans le cadre du Projet de règlement de la Loi 21, par Isabelle Fournier-Courcy et Lisa Ndejuru, au nom de l’Association des Psychothérapeutes Pastoraux du Canada, appelée depuis septembre 2014, l’Association canadienne des intervenants psycho-spirituels, ACIP. Ce Mémoire est disponible à cette Association. Il est lui-même inspiré de précédents mémoires présentés par Marie-Line Morin à l’Office des Professions, en 1999 et 2006.

On peut aussi lire les ouvrages suivants :

Morin, Marie-Line. Pour une écoute en profondeur, la Valeur fondamentale, Montréal, Médiaspaul, 2001.

Saint-Arnaud, Yvon. La guérison par le plaisir, Ottawa, Novalis, 2002.

Saint-Arnaud, Yvon. La relation d’aide pastorale, Bruxelles, G.R.D.R.I., 1996.